Rechercher
  • virginieviton

La dépression saisonnière chez la personne âgée

Simple coup de blues hibernal ou dépression saisonnière ? En hiver, avec la baisse de lumière, le moral de certaines personnes âgées peut être en berne. Ce phénomène est de courte durée et n’est pas inquiétant.

 Il est normal de se sentir plus énergique et de meilleure humeur l’été que l’hiver. Cependant, la dépression saisonnière se manifeste de façon beaucoup plus aigue. Ces troubles hivernaux ou troubles affectifs saisonniers sont encore plus présents chez ceux qui sortent peu (personnes âgées, malades, personnes handicapées). La dépression saisonnière est plus fréquente chez les femmes que chez les hommes. La principale cause : le déficit de lumière. Durant l’hiver, les jours sont plus courts et la lumière est beaucoup moins intense. L’hypothalamus, glande qui régule les fonctions du sommeil, de l’appétit, de la température, du désir sexuel, de l’humeur et de l’activité, pourrait alors ne pas en recevoir suffisamment.


Reconnaître les symptômes

La dépression hivernale se traduit pas un manque d’énergie pour les activités habituelles, un état de fatigue intense, besoin accru de dormir, pouvant aller jusqu’à la somnolence en journée, une suralimentation et une surconsommation d’aliments sucrés et un gain de poids; La personne âgée souffrant de dépression hivernale est aussi beaucoup plus irritable qu’à l’habitude, soumise souvent à une tristesse ou un stress injustifié.


Source Domidom


0 vue
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now